Comment méditer tous les jours…

Apprendre à méditer, c’est un peu comme un entrainement…

La méditation, ça se pratique. On peut lire beaucoup de livres, mais on comprendra ce que c’est (et ce que cela n’est pas…) en commençant à méditer.

Comment faire pour commencer? Et dois-je me forcer à méditer tous les jours?

Quelques réponses…

méditationbonhomme

Effectivement, la méditation c’est comme un entrainement. La régularité est un paramètre important. Il vaut mieux méditer un peu plus tous les jours que trois heures d’affilée tous les mois.

A quelle heure est-il préférable de méditer?

Tout comme pour le matériel que l’on pourrait choisir, ce sont  vos expériences qui vont vous guider…

En fait, il n’y a pas de règles… Certains préfèrent méditer le matin, lorsque la journée vient de commencer. Ce moment passé à nourrir nos ressources peut nous permettre d’aborder la journée avec davantage de clairvoyance, voire de sérénité. C’est comme un cadeau que l’on pourrait s’offrir.

D’autres préfèrent le soir en rentrant du travail, pour « décompresser ». C’est de la même manière un cadeau… l’esprit sera peut-être encore agité par la journée de travail, mais cela fait partie de la pratique: comment c’est quand mon esprit est agité?

D’autres encore privilégient le soir au coucher, avec cependant le risque de s’endormir, alors que la pratique nous invite à rester éveiller et présent.

Dans les programmes MBSR ou MBCT, où l’on demande aux participants de pratiquer tous les jours, chacun fait ses expériences. Souvent différents moments sont choisis, et chacun trouve le moment qui le soutient le plus.

Méditer tous les jours?

Si vous commencez la méditation seul, choisissez de vous poser pendant quelques minutes seulement. La mise en place d’une routine est intéressante. Cela peut être le matin au réveil, juste avant le déjeuner, après le café … quelques instants pour vous arrêter et prendre conscience de ce qui est là, de votre état intérieur (votre corps, votre état émotionnel – comment est-ce que vous vous sentez – , l’activité de votre esprit – calme, agité? -.

Vous pouvez aussi choisir de déposer votre attention sur les sensations de votre souffle si ce n’est pas anxiogène pour vous, ou sur les sensations dans le corps.

Réglez le chronomètre de votre téléphone, et c’est parti…Il existe aussi des applications « timer » avec des sons de bol ou de clochettes, pour donner un début et une fin à votre pratique. Petit à petit, vous pourrez augmenter la durée de votre pratique.

pendulenow

Vous pouvez aussi utiliser des applications, ou des enregistrements.

Il existe aussi des séances collectives en ligne: la pratique en groupe est souvent source de motivation, et vous aurez dans ce cas un enseignant qui pourra répondre à vos questions.

Lorsque vous faîtes un programme MBSR ou MBCT, l’apprentissage est plus intensif, et vous êtes davantage accompagné dans cet apprentissage.

A quel endroit?

La méditation de pleine conscience peut se pratiquer partout.

Néanmoins, si vous débutez, privilégiez un endroit calme dans lequel vous vous sentez bien. Vous pouvez par exemple vous aménager un coin dédié à votre pratique.

coussin2

Qu’est-ce que cela va m’apporter?

Encore une fois, il n’y a pas de règles… C’est en pratiquant que vous le découvrirez.

Je pourrais dresser une liste de tous les bénéfices recensés. Je pense cependant que vous trouverez de vous-même ce que vous apporte la méditation.

Cela peut paraître paradoxal de s’engager dans quelque-chose sans savoir où on va, sans savoir ce que cela peut nous apporter. Généralement nous sommes habitués à faire quelque-chose en étant quasiment sûr d’arriver à un résultat précis.

Avec la méditation, c’est un peu comme une pochette surprise… on ne sait pas ce que l’on va y découvrir…

Laisser un commentaire